restaurant enfants paris

QUAND:Un SAMEDI MIDI
OU: PARIS 19ème
AVEC: BB 4mois, enfants 2,5 ans et 4,5 ans, un papa
MA NOTE: 3/20

 

Tout commence par de très attirants articles (vus sur “A nous Paris”, “Resto.fr”, …) vantant un “espace de restauration” merveilleux et épanouissant pour parents et bambins. Et imaginez plutôt… un lieu où nul regard exaspéré ne viendra se poser sur votre active et bavarde progéniture, où les enfants de tous âges ont un espace de jeux rien qu’à eux (même vos adorables tout-petits) et enfin où parents et enfants font voyager les papilles à travers des plats originaux et colorés… tout cela joliment créé par de très inventives jeunes mamans reconverties après dix années dans le cinéma.

Ca, c’est ce qu’on vous a dit et c’est pour toutes ces raisons là que vous vous trouvez ce Samedi midi, devant cette enseigne prometteuse, au coeur du 19ème arrondissement de Paris, avec une impatience non dissimulée… et pour cause, ce lieu semble d’une rareté d’exception.

Back to reality… nous entrons. Petit espace à droite pour les bébés – un mini parc, 3 fauteuils dans le courant d’air de l’entrée, quelques revues (style salle d’attente). De toute façon, ce ne sera pas possible d’y laisser bébé… on mange à l’étage. Au fond, toilettes et change bébé. La maniaque de l’hygiène que je suis ne supporte pas de voir un matelas à langer sans serviette jetable à poser dessus…un basique que tout centre commercial moderne a déjà adopté (y en avait peut être plus ce jour là…?).
Un bon point en bas: de l’espace pour le passage des poussettes et on peut même les ranger sous l’escalier.

On monte. Je cherche l’espace pour les enfants…aïe… cruelle réalité…seuls moins de 2% de l’espace total (200m²) y sont consacrés, dans un coin de la salle: livres usés et déchirés, vieux jouets entassés, de la mauvais récup’… mais les enfants adorent car c’est nouveau et que ça ressemble drôlement aux jouets des chambres des copains. On s’assoit… un poteau nous cache la vue sur l’espace enfant…et puis on décide finalement que les enfants resteront sur étroite surveillance, car l’escalier directement attenant à l’espace enfant nous semble surréaliste. On commande. Un peu d’originalité au menu… mais si peu de choix. Et finalement pas très bon.

Pour conclure, on reste sur notre faim. La bonne idée.. s’est transformée en tentative desespérée de doublement séduire parents et enfants et finalement ne satisfaire personne …
Ah j’oubliais, nous y avons croisé Cédric Klapisch! Qu’est ce que je vous disais… les 400 coups, que du cinéma!

Non testés: évènements culturels et créatifs, connexion WIFI.