SORTIE: 15 Février 2012

POUR QUEL AGE ? A partir de 6 ans

GENRE, DUREE:

Animation, 65 mns

LE SITE OFFICIEL: http://www.lejardinier-lefilm.com

RESUME: “L’Histoire du chapeau à plume de geai” de Kristina Dufková

Le vieux roi avait trois fils, auxquels il confia la mission de ramener un petit chapeau qu’il oublia des années auparavant dans une auberge des Terres Lointaines. Celui qui lui ramènera le chapeau sera couronné roi. Le premier, Alphonsafond fila aussitôt à bord de son bolide de course. Le second, Thomassif, coupa à travers champs sur sa bulldopelleteuse. Enfin, Jean, le troisième fils, dépensa toutes ses économies dans une petite mobylette pour atteindre les Terres Lointaines. Lequel arrivera le premier et sera donc couronné roi ?

“La raison & la chance” réalisé par David Sukup

M. Raison et le jeune Chance se croisent sur un pont. Ne voulant pas se céder le passage l’un à l’autre, ils se disputent. Mais quand finalement M. Raison cède le passage, il revendique que sans raison nul ne peut vivre, ce qui ne laisse pas Chance indifférent et ceux-ci se lancent un défi : M. Raison va entrer dans la tête d’un pauvre éleveur de cochon et nous allons voir jusqu’où peut-on aller sans un peu de chance…

L’avis de Mamanteste:

Ce film d’animation tchèque, composé de 2 courts métrage, est plutôt surprenant et sort nettement des sentiers battus des réalisations du moment. Présenté sous forme de 2 contes originaux plutôt moralisateurs, et de décors en carton pâte ou crayonnés, l’oeuvre présente une unité agréable et singulière. Le premier court métrage, film muet, est accessible aux plus jeunes (dès 5 ans): la voix off  du conteur et la musique donnent le rythme. Le second est par contre plus complexe, à travers la personnification des notions abstraites de Raison et de Chance. Suite à un pari entre les 2 personnages, on y verra Mr Raison “entrer” dans la tête d’un petit fermier pour tenter de lui faire réussir sa vie sans l’aide de Mr Chance. A travers les périples du jeune fermier, on découvre entre autres un roi désespéré et sa fille, princesse muette. On y trouve aussi curieusement, des références nettement moins ciblées sur le jeune public: des hommes éméchés, des têtes exposées sur des pics et même une scène de torture… Le tout fait de ce film est étonnant cocktail. A voir… pourquoi pas.